Le métier d'électronicien
L'électronique demande de la réflexion, de la patience ainsi que de bonnes connaissances mathématiques, sans oublier une habileté manuelle.

En savoir plus

Un multimètre permet de mesurer différentes grandeurs électriques.

   

Voici un châssis à relais qui permet de faire commuter l'état de deux ampoules.

Un toron reliant des résistances.

L’électronicien doit travailler individuellement ou en groupe. Il doit être capable de programmer, d’effectuer des mesures, de créer et réaliser des circuits imprimés. Le métier d’électronicien demande beaucoup de précision et de rigueur.

 

Page précedente

 

   

Le cadre de soudage permet de placer le circuit électronique sur la plaque, de placer les composants et de retourner le circuit pour souder.

Lors de mesures ou de modifications de circuits électroniques, par exemple, le travail doit être documenté sous forme de rapport car il faut impérativement que l’on puisse refaire le travail.

Page suivante

Voici une carte électronique sur laquelle un apprenant c'est entrainé à faire des réparations et des modifications de circuits.

Page précedente

   

Lors des projets que nous avons a effectuer au sein du centre de formation, il y a toujours un chef de projet qui dirige et répartit le travail, ceci dans le but d’apprendre à travailler en groupe. L’électronicien doit aimer se pencher des heures sur un problème afin de le résoudre.


La formation au sein de la base aérienne

Le métier d’électronicien se déroule sur quatre ans. Un examen purement théorique à lieu à la fin de la première année. L’examen final se déroule en deux étapes, la 1ère en deuxième année et en quatrième année.

   

La partie mécanique et électronique du cube est réalisé en première et deuxième année.

C'est la valise que chaque apprenant possède.

   

Au sein de la base aérienne, les apprenants ne restent pas durant les quatre ans dans l’atelier d’électronique mais effectuent des stages (électriciens, tour de contrôle, atelier des transmissions, informatique et centre météorologique suisse(Méteo Suisse). En savoir plus

Chaque année, 4 nouveaux apprenants commencent leurs apprentissages au sein de la base aérienne. Les cours professionnels se suivent à l’EPSIC à Lausanne.

Première et deuxième année:

En première, les apprenants suivent deux jours de cours par semaine avec un examen théorique à la fin de la 1ère .

Page précedente

 

Un oscilloscope est un instrument de mesure très utilisé par un électronicien.

Au travail, les trois jours sont divisé comme cela : deux jours de mécaniques et un jour d’électronique, ceci jusqu’à noël et ensuite, les premières sont avec les deuxième dans l’atelier d’électronique. En deuxième année, il y a également deux jours de cours par semaine.

Page suivante


Sur cette photo vous pouvez voir un circuit gravé par un apprenant avec l' interface mécanique.

Durant la fin de la première et pendant la seconde année, les apprenants font de la programmation à l’aide du programme python, de la production et des mesures sur des circuits électronique pour préparer l’examen de fin de deuxième année.

Page précedente

   

Troisième et quatrième année:

Lors de la troisième année d'apprentissage, les apprenants ont toujours deux jours de cours par semaine que la maturité soit comprise ou non. Par contre, en quatrième, Les apprenants qui suivent la maturité vont au cours deux fois par semaine alors que les autres apprenants ne doivent aller qu'un seul jour par semaine. Au travail, les apprenants partent en stages plusieurs mois sur différentes places de travail  au sein de l’armée dans le but d’acquérir plus de connaissances spécifique.

Les projets réalisés
Un des projet de deuxième année (2005-2006) était de créer un jeu de dame à l’aide du programme python. D’autres projets ont été réalisé tels la construction d’un robot, un convertisseur numérique analogique entre autres. >Mais le principal projet de l' année 2005 était le comptoir de Payerne. Tous l'atelier s'y est mis, nous avons fabriqué 1500 petites lampes de poches.

Ce robot réagit à la lumière.

 

Une alimentation 25V/2A.

Actuellement, bien sûr, il y a le projet de ce site internet. L’apprenant peut également faire un projet personnel, pour autant qu’il donne satisfaction au travail et au cours et que le temps à disposition le permette. Il doit pour cela montrer un plan détaillé du travail qu'il veut effectuer et ensuite s'y tenir. Par exemple, un projet consistait à créer une alimentation 25V/2A.

Travail de Production Individuel (TPI)
Le TPI est un travail effectué par l’apprenant lors du dernier semestre d’apprentissage. Ce travail de production est réalisé en entreprise et individuellement. L’apprenant effectue un projet ou une partie bien précise d’un projet qui à une utilité pratique. La durée du projet est comprise entre 24 et 120 heures, selon la grandeur du projet. Le matériel nécessaire pour la fabriquation est mis à disposition de l’apprenant.

 

Le travail de l'apprenant lors de ce TPI était de programmé cette machine électro-pneumatique.

L’apprenant rédige un plan de travail, un dossier et un journal de travail. Des experts viennent observer le travail plusieurs fois. Lorsque le TPI est terminé ou le temps mis à disposition écoulé, l’apprenant présente son projet et son dossier à des experts lors d’un entretien.

Le centre de formation
L’atelier d’électronique comporte 16 places de travail, 8 postes informatiques et 4 établis pour le travail mécanique. Il y a en outre, un local circuit, une salle de théorie et le bureau des formateurs.

Voici l'atelier des apprenants électroniciens avec les places de travail de chaques apprenants.

   

La graveuse permet de créer les cricuits imprimés.

Dans les armoires, les appareils utilisé en électronique est mis à disposition des apprenants. Les composants sont gerés informatiquement comme dans l’industrie.

En savoir plus

Sur sa place de travail, chacun possède un générateur de tensions et de fréquences ainsi qu’un oscilloscope et de classeurs pour les connaissances théoriques avec des exercices pour tester le tout en pratique. Le reste des appareils se trouve dans des armoires où chacun peut venir se servir lorsqu’il en a besoin. Pour ce qui est des outils de travail, chaque apprenant possède une valise qu’il doit acheter. L’achat des outils nécessaires se fait à l’aide des formateurs.

Page précedente

   

Voici la partie informatique de l'atelier

Voici une des deux perceuse à colonne qui est à disposition des apprenants.

Page suivante

Le système informatique répetoriant les composants nous permet de faire des recherches rapides et efficaces. Dans les armoires, certains appareils, tels que multimètres, se trouvent en grand nombre car il sont fréquemment utilisés. Des caisses d’outils sont placés vers les établis avec tous l'outillage nécessaire au travail mécanique. Nous possédons deux perceuses, deux tours, une fraiseuse et d'autres petites machine.

Page précedente

   

L'etau permet de faire tenir des pièces(une prise 25 pôles) pour pouvoir souder.

Souvent, l’électronicien est amené à effectuer la réalisation industrielle d’un prototype développé par un ingénieur. Il lui est souvent demandé d’effectuer des travaux de mécanique tels le perçage de boîtiers d’appareils faces avant.


Malheureusement, vous ne possèdez pas le plugin qui est obligatoire pour visionner le site internet.
Vous pouvez le télécharger le télécharger sur le lien suivant: Lien pour télécharger FlashPlayer